Mairie de Lézardrieux

Diaporama
Vous êtes ici : Accueil Histoire-Patrimoine Monuments commémoratifs Le Monument de la Horaine

 

lahoraine

Monument "Aux évadés de La Horaine" - Square du Souvenir 

Sculpteur: Arnold Kérigny - 1992


Ce monument commémore les Evadés de La Horaine. L'expédition est montée par le lieutenant de vaisseau Yvon Le Hénaff, parachuté en juin 1943. Elle a pour objectif d´évacuer des aviateurs et permettre à des patriotes de rejoindre les forces de la France Combattante en Angleterre

Avec la complicité de l'ingénieur des travaux publics André Le Bras, la Horaine, vedette de ravitaillement du phare des Roches-Douvres chargée d'assurer la relève, quitte Lézardrieux avec, à son bord 4 volontaires des Phares et Balises : Louis-Marie Thomas, matelot-baliseur, Pierre Richard, auxiliaire, Jean-Marie Le Meur, ancien gardien du phare des Triagoz, employé au Parc des Ponts et Chaussées et Yves Jézéquel, jeune résistant, inscrit sur le rôle de l’équipage, fils du maire de Lézardrieux. Il y avait également le gardien de phare descendant Charles Jézéquel, sans oublier la sentinelle allemande neutralisée par l'équipage.

La Horaine arrive au port de Dartmouth le 23 novembre au matin, l´équipage rejoint les Forces Françaises libres et remet aux alliés de précieux renseignements, collectés en France par le réseau Cohors-Asturies.

Yvon Jézéquel revient en Bretagne pour créer le réseau de résistance "Turquoise".

Yvon Le Hénaff et Yvon Jézéquel meurent en déportation en 1945.

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris